Du bon usage de la colère

S’il faut débattre, je crois pour ma part, comme le général de Gaulle, comme Ailleret, Beaufre, Poirier et Gallois, que la question qui se pose à nous est celle de l’indépendance politique ; ce qu’on appelle l’autonomie stratégique.S’assurer de la pérennité de la marqueVoici quelques unes des questions à se poser pour s’assurer de la viabilité de l’opération.Avec 10 candidates pour les 20 arrondissements.Des pays comme la Finlande ou l’Autriche réussissent mieux que nous.Bien sûr, on pourrait espérer que ne plus devoir le 0,9 % rendra moins artificielle une partie des dépenses de formation.Dans ce cadre, la question de l’accès de la Chine au statut d’économie de marché (SEM) sera la principale priorité de la prochaine Commission européenne.Sur le premier point, le plan d’autonomie a reçu un large soutien international, y compris de la part des Etats-unis eux-même.Explorez le parc national Lauca pour espérer apercevoir l’un de ses hôtes du désert… Admirez le Salar d’Atacama, au pied des volcans Licancabur et Lascar. »Nous n’avons ni mentors ni héros.Tendre vers une mobilité durable, c’est se tourner vers l’avenir et repenser les déplacements dans un souci écologique et fonctionnel.Si le chemin peut paraître encore long et prendra du temps, il est clair qu’il se dessine de plus en plus clairement.En effet, avec l’adoption du projet de libéralisation de ce secteur, la France abandonne le modèle monopolistique, ce qui devrait être un facteur de développement pour cette activité d' »entertainment ».C’est un événement qui rassemble le plus de porteurs projets, estime Victor Sossou.L’Éducation, le Logement, la Santé, la redistribution, la fiscalité, la négociation sociale, l’organisation territoriale (le millefeuille) la compétitivité de nos entreprises, c’est nous et pas les autres.Alors tous en voiture … ce sera bien mieux demain et surtout très différent !.