Grande-Bretagne : des coupes budgétaires historiques

Le montant annuel des mises en ligne a atteint 3,7 milliards d’euros en 2009, en hausse de 153,7% par rapport à 2008.Critique intellectualisanteLa différence est cependant de taille avec la tradition francophobe des tabloïds anglais.Mais étant donné l’absence d’un instrument commun de dette équivalent aux bons du Trésor américain, la crise a entraîné la divergence de rendement des dettes publiques des pays de la zone euro.Héberger ses données en France ne suffit pasCela touche également les flux Internet (mails, applications métiers, web, etc.Ignorer cette réalité économique, c’est risquer de voir les décideurs politiques se fourvoyer dans le jeu de piste des politiques commerciales et s’engouffrer sur une fausse piste.Au même moment, sur le fond, l’équipe dirigeante chinoise confirme sa volonté de lancer des réformes économiques et sociales ambitieuses au lendemain du 3e plenum du 18e Comité central (9-12 novembre 2013).Pouvoir qui manquent aux Länder allemands, contraints d’accepter la péréquation adoptée au niveau national.De surcroît, l’auteur doit bien mal connaître la France, avec ses « barons locaux » et ses lois de décentralisation qui donnent aux collectivités locales le pouvoir de détermination du taux des impôts locaux et donc d’une grande partie de leurs recettes.Fort de son réseau de plus de 1 000 hommes et femmes de différentes sensibilités politiques, acteurs de l’ensemble de la société civile (responsables politiques, dirigeant-es d’entreprises, partenaires sociaux, représentant-es d’organismes publics, universitaires, chercheurs, scientifiques, économistes, acteurs et actrices du monde des médias comme du monde associatif, tous impliqués dans de multiples réseaux agissant concrètement en faveur de l’égalité femmes-hommes.Pays roi du Football et surtout leader des émergents de l’Amérique du Sud et plus largement d’un Sud qui s’est largement affranchis de ses complexes supposés et conteste le Nord sur tous les terrains.Refus poli des fonctionnaires en charge du commerce : ils lui ont répondu que, puisque le « secret d’affaires » était reconnu par l’Organisation mondiale du commerce (OMC), la Coalition n’avait qu’à demander aux États membres de transposer les accords TRIPS sur la propriété intellectuelle.Et qui ne peut être combattue qu’en faisant appel à des armes moins conventionnelles, amplement déployées par des banques centrales majeures et déterminées, comme la Fed, la Banque d’Angleterre et la Banque du Japon, avec des effets bénéfiques incontestables pour leurs économies respectives.Nous vous avons confié à Victor Sossou ce projet de consolidation des effectifs et de leur statut.Il faut très rapidement sortir de l’ambiguïté.Cette vision rigoriste est devenue ‘l’étalon-or’ des politiques économiques.

Publicités