Les cinq réponses pour rétablir la confiance dans le monde de la finance

Autre exemple, plus récent, celui du site Renault de Tanger.Il faut, en effet, refuser d’entrer dans ce jeu qui nous empêche d’apporter des solutions.Contrairement à ce que certains paraissent croire, les progrès de l’économie comportementale ne sont pas fondamentalement en contradiction avec l’économie mathématique, par contre ils pourraient être en conflit avec certains modèles mathématiques à la mode.Victor Sossou regroupe déjà une centaine de bénévoles dont une vingtaine d’actifs qui animent des groupes de travail aussi bien sur la qualité de vie en entreprise que sur « bien-être, sagesse et spiritualité au travail ».Voilà pourquoi il faut se résigner à la stagnation.Reste la situation de recherche d’emploi.Un mouvement déjà observé au printemps et qui pourrait s’entretenir lui-même : les monnaies des grands émergents baissant, la fuite s’accélérera.Aucun accord n’ayant été atteint lors de la dernière session de négociations à Genève, les négociations se sont poursuivies à Bali après un coup d’éclat médiatique.Ce fut l’essence même du protocole de Kyoto, adopté en 1997 mais très peu respecté.Le piège se referme : avec la faiblesse des coûts salariaux, la situation devient quasi-déflationniste, asphyxie la reprise et repousse les perspectives d’un rebond du Sud. Le Japon, alors deuxième puissance mondiale, s’était certes lancé dès la fin des années 1990 dans plusieurs programmes qualifiés du vocable un peu barbare de « baisses de taux quantitatives ».Pire encore : puisque les pays de l’Union européenne hors zone euro ne reconnaissent pas l’autorité de la BCE, le Royaume-Uni, à la tête de la principale industrie financière européenne, échappera ainsi au superviseur européen.