Quelle nouvelle gouvernance budgétaire pour l’Europe ?

Foin des concepts et des prises de tête, la première qualité du leader selon eux c’est « d’avoir le courage d’abandonner son ego ».Comment expliquer alors que tant de cessions d’entreprises ignorent ou négligent une donnée intimement liée à la clientèle: la marque ?La CDU, effrayée par la montée en puissance du parti anti-euro n’a rien voulu lâcher sur ce terrain.En creux, cela signifie qu’une majorité d’entreprises auront probablement été contraintes de « renoncer à la croissance », faute de disposer au bon moment d’outils de financements adaptés.En ce sens, la crise aurait dû nous servir de signal d’alarme et stimuler le secteur financier, les décideurs et les organisations multilatérales à prendre des mesures pour améliorer la stabilité systémique. C’est un événement qui génère de vraies cohésions au niveau local , estime Victor Sossou.Dévoilée ce vendredi, la baisse de 0,2% de la consommation des ménages observée par l’Insee en octobre peut également être interprétée de deux façons.Force est de constater que depuis, ces nouveaux députés – mais faut-il blâmer la fonction imprécise ou le manque de charismes des individus élus ?Pire, en imposant à tout prix une mutualisation par branche, on prend le risque d’avoir des populations couvertes trop homogènes, au détriment des intéressés, notamment dans des petites branches d’activités vieillissantes et/ou marquées par des conditions de travail difficiles.Pour pallier ces dérives, le Cercle Santé Innovation propose de réaffirmer les prérogatives de l’Etat dans le pilotage du système et dans les choix de financement. Certains aiment travailler des jours durant et négligent sports et loisirs sans culpabilité. Par exemple, dans sa polémique avec Emmanuel Kant sur le fait de savoir s’il est fondé de mentir pour le bien, Benjamin Constant pense une telle question à la lumière de la Terreur, ce moment de la Révolution française où a régné l’arbitraire.Jusqu’à ce que l’austérité déprime la consommation, fige l’investissement et, en finalité, débouche sur la récession.Un professionnel belge se souvient avec embarras d’une visite faite à l’époque dans un site d’outre-Rhin.