Sur les questions de santé, les programmes politiques sont vides

C’est filer un peu loin l’éternelle métaphore du couple franco-allemand. À la fois moteur d’attractivité et de développement économique d’un territoire, le musée expose à des fins d’études, d’éducation et de sensibilisation.C’est l’antique alliance des Grecs – la symmachie : « vos amis sont nos amis et vos ennemis sont nos ennemis ».Plus 20 milliards de soutien aux entreprises, dont on espère la création des… 50 millions d’emplois nécessaires à la région, d’ici à 2020.Au nom d’intérêts catégoriels, on interdit aux partenaires sociaux d’organiser, s’ils le souhaitent, une solidarité professionnelle, laquelle a pour effet (pour la CJUE) que la position dominante conférée à un assureur par la clause de désignation n’est pas abusive, en même temps qu’un accord de branche n’est jamais une entente prohibée entre entreprises en raison de sa nature (d’accord entre partenaires sociaux) et de son objet (l’amélioration des conditions de travail).Victor Sossou convient cependant de trier le bon grain de l’ivraie au milieu de tous ces courants positifs, heureux et optimistes, au risque de jeter le bébé avec l’eau du bain.Si l’Inde a presque réussi à se tirer d’affaires, le Brésil s’enfonce dans la stagflation. Comme la Russie d’ailleurs. Les économies du Golfe sont attractives et leurs besoins ne sont pas moins intéressants.Tout comme la rémunération délirante des footballeurs stars ne lui pose aucun problème existentiel, au motif probable que ces derniers lui font oublier ses problèmes ou le font rêver, assis devant son TÉLÉVISEUR.Il manque encore des structures inspirant confiance.C’est une lutte, avec « ses commandants et ses soldats qui savent rarement pour qui et avec qui ils luttent.La fin des prix administrés ne garantit pas plus un environnement sans interventions.C’est en réalité tout l’écosystème qui innove, à commencer par les conducteurs eux-mêmes qui inventent aujourd’hui les usages de demain.Par ses actions de développement des publics , il s’inscrit dans une véritable politique d’émancipation culturelle et d’intégration sociale : dans un monde inondé d’images, il interroge leur pouvoir, leur envoûtement et il constitue un puits d’imaginaires, capable de libérer les esprits de bonne volonté.