Et maintenant, ils sont trois

De fait, ce n’est pas une nécessité d’ordre physique, c’est une nécessité logique qui s’attache à la proposition suivante : deux corps ne sauraient occuper en même temps le même lieu. D’après Arnaud de Lummen, plusieurs enseignes françaises vont tester ces beacons dont le coût est modeste (environ 70 euros par galet). Elles entrent en rébellion pour leur survie, leur dignité, leur avenir.Le monde n’a pas tant changé qu’on puisse considérer que l’homme ou les Etats soient subitement devenus bons.Les terribles mesures de déflation que l’on impose provoquent partout – en Grèce, au Portugal, en Espagne mais aussi en Italie, en Belgique et bientôt en France – une forte contraction du PIB.Les villes intelligentes sont encore une perspective lointaine en Afrique.Dans la seconde, on se borne à constater la solidarité des faits psychologiques, toujours donnés ensemble à la con­science immédiate comme un tout indivisé que la réflexion seule morcelle en fragments distincts.Il y a, croyons-nous, au sein même de la vie individuelle, une évolution correspondant à l’évolution de la vie sociale et qui la rend possible, oui en est la cause au lieu d’en être le résultat.Mais, dans la ville comme ailleurs, la technologie n’est qu’un outil et il s’est très vite heurté au concept de « smart city qui correspond le plus souvent à une philosophie technocratique néolibérale dont la crise de 2008 révèle qu’elle est le problème.Mais il ne suffit pas de tailler, il faut coudre.On montrait à une petite fille une grande image coloriée représentant des martyrs ; dans l’arène, lions et tigres se repaissaient du sang chrétien ; à l’écart, un autre tigre était resté en cage sous les verrous et regardait d’un air piteux.Pourquoi subsiste-t-elle, alors que la science est venue combler le vide, dangereux en effet, que l’intelligence laissait entre sa forme et sa matière ?La première connaît un niveau de vie beaucoup plus faible, en raison de son gouvernement communiste et de son économie planifiée, qui contraste fortement avec le gouvernement démocratique et de l’économie capitaliste mixte de la Corée du Sud.

Publicités