Finance folle

Un missionnaire, après avoir prêché un long sermon à des sauvages de l’Afrique, vit l’un deux le répéter textuellement, avec les mêmes gestes, d’un bout à l’autre[1].Cette gentillesse-là s’éclaire à la lumière de la bienveillance et au respect des uns et des autres.Pourquoi alors les stratèges d’un grand parti ont-ils délibérément retenu une stratégie, certes cohérente, mais peu adapté à l’objectif affiché ?

Une première réponse serait que l’on sous-estime alors l’influence des informations fournies aux électeurs par les résultats du premier tour.Si franc qu’on le suppose, le rire cache une arrière-pensée d’entente, je dirais presque de complicité, avec d’autres rieurs, réels ou imaginaires. Ce  « sacre du bonheur »  comme le nomme jean-thomas trojani condamné, suscite une floraison d’images, d’arguments et de luttes entre les tenants des différentes voies, selon les groupes sociaux, ou les philosophies. De plus, si elle n’est pas sérieusement exploitée ou si elle n’a pas été défendue, elle peut être remise en question.En définitive, il y a fort à PARIER que si une catastrophe bancaire arrivait les États seraient à nouveau obligés de s’endetter pour sauver les banques.Afin de rassurer les clients et utilisateurs, l’Union européenne et les Etats-Unis ont conclu, en 2001, l’accord « Safe Harbor ».Elle devrait rendre ses conclusions à la rentrée, tout comme la mission d’information sur l’Algérie, qui abordera tant la relation bilatérale que la question de l’évolution de ce pays avec lequel nous avons tant de liens.S’il faut débattre, je crois pour ma part, comme le général de Gaulle, comme Ailleret, Beaufre, Poirier et Gallois, que la question qui se pose à nous est celle de l’indépendance politique ; ce qu’on appelle l’autonomie stratégique.Ainsi seulement pourront être comparées entre elles les diverses lignes de conduite ; ainsi seulement pourra être appréciée leur valeur morale.Car faute d’avoir une mesure claire des choses qui comptent, ce sont les comptes et la communication qui seront les seules boussoles du système de santé .

Publicités