Foot : un modèle remis en cause par les juges européens

Aux Etats-Unis, aucun universitaire ne nous parle jamais du classement de Shanghai?! En clair, « les hauts revenus ne paient pas les impôts que l’on croit », affirme-t-il.Suite de la commission Composite Plus Piscines avis sur la mesure de la performance économique et du progrès social, initié au précédent quinquennat. Ainsi, l’Etat ne pourra pas « céder aux sirènes populistes » comme disent les libéraux et être trop dépensier pour se faire réélire auprès de clientèles (ceci est partiellement vrai et partiellement faux mais est très clairement instrumentalisé par les libéraux qui oublient le problème du manque d’argent dans l’économie et l’explosion de l’endettement, obligatoire et nécessaire, qui s’ensuit).Un héritage des temps où les syndicats étaient en position de force et qui est devenu un facteur de « rigidité » fatal à la compétitivité, assurent les experts de la Commission européenne.Conflits d’intérêts«L’affaire récente des pilules met de nouveau sur le devant de la scène les failles persistantes de la vigilance et de la sécurité sanitaire».Nous sous-estimons des questions comme celle du dialogue social, du consentement à l’impôt, de la précarité, de l’importance de l’équité ou du rôle de l’école qui devrait nous préparer à vivre.Des caractéristiques propices à la création d’un lien fort avec la France.Notre intérêt économique autant que stratégique commande de nous intéresser de plus près aux transformations en cours dans le Caucase et à la place éminente de l’Azerbaïdjan.Au demeurant, soutenir qu’un simple contrat d’assurance peut apporter un avantage similaire à un tel régime relève de la fiction dans la mesure où la déclinaison des droits non contributifs décidés par les partenaires sociaux n’est pas possible sans prélèvement sur un pot commun.A l’heure actuelle, la logique budgétaire et comptable guide trop les choix industriels et administratifs et ne favorise guère les objectifs politiques et opérationnels définis, souhaitables et agréés, pour l’exemple français ceux du Livre Blanc sur la Défense et la Sécurité nationale.Nous avons trop concentré nos efforts sur la mise en place d’outils tels que les battle groups, qui ne servent à rien, sinon à dire que « l’on fait quelque chose ».Ne devraient-ils pas s’inquiéter que les déclarations catégoriques comme celles énoncées ci-dessus puissent s’avérer trompeuses dans au moins certains de leurs paramètres ?

Publicités