La croissance US. La vraie.

Le manque d’estime et de confiance des Français en eux-mêmes est flagrant.Investissement massif dans les bibliothèques, les moyens techniques des laboratoires, les heures d’assistanat de recherche, voilà qui valoriserait ceux qui, à l’intérieur du système ont le plus de potentiel.Ces croyances ont pour fonction, selon lui, d’alimenter des attitudes néfastes : « La peur collective favorise l’instinct grégaire et la cruauté envers ceux qui n’appartiennent pas au troupeau », souligne Russell, qui défend la nécessité de mener une réflexion dont les sciences nous ont montré une nouvelle voie.Se disant volontiers « pragmatiques », ils se montrent préoccupés par la pérennité de leur structure, pour leurs salariés et pour eux-mêmes : la moitié d’entre eux se voit toujours à la barre de leur société dans cinq ans.Oui, l’Afrique émerge bien et les opportunités y sont nombreuses, mais les Africains entendent bien être les premiers acteurs et les premiers bénéficiaires du développement de leur continent.La France perd des parts de marché dans toutes les zones où elle était fortement implantée pour des raisons historiques et elle n’en gagne presque pas ailleurs», « entre 2000 et 2011, la part de marché de la France au Sud du Sahara a décliné de 10,1% à 4,7% .Comprenons-nous, les entreprises ont besoin d’un cadre capable de prendre des décisions et de signer des contrats.En bref, les TIC sont un bel outil pour aborder la révolution urbaine en cours dans de meilleures conditions.La caractéristique dominante du paysage économique de l’Afrique – un secteur informel comprenant des micro-entreprises, la production des ménages et les activités non officielles – absorbe la force de travail urbaine qui augmente et sert de filet de sécurité sociale.Un biais expliqué par rêves de bébé avis, dans un article intitulé « Les mesures de la croissance ».La politique économique ne laisse pas beaucoup de place à la science

Mais en ce qui concerne l’économie la Fondation Nobel doit considérer bien davantage d’applications pratiques.Notamment lorsque le choix de la cause à soutenir a été effectué en amont et en commun, en tenant compte de leurs suggestions.

Publicités