L’Afrique, une priorité européenne

Le premier concerne les politiques agricoles.Et elle surprendra profondément ceux qui ont eu le bonheur de connaître l’homme.Or l’acte concret par lequel nous ressaisissons le passé dans le présent est la reconnaissance.Il est donc sans doute excessif d’opposer les « petites » entreprises qui ignoreraient les niches fiscales et les « grandes » qui en abuseraient.Notre région a été la première, en 2009, à lancer un emprunt populaire auprès des particuliers.Marie Limerel aurait voulu qu’il la regardât, en ce moment, et qu’il comprît combien elle l’approuvait.L’espace concret a été extrait des choses.Il en résulte que, dans les premières, chaque règle est imposée par la nature, elle est nécessaire ; tandis que dans les autres une seule chose est naturelle, la nécessité d’une règle.En sachant, comme le dit Arnaud de Lummen « qu’il n’est pas de pilotage automatique en éthique -on ajoutera comme en bienveillance et en gentillesse-, qu’elle apportera toujours choix et pari, qu’elle nécessitera toujours une stratégie ».Par avance elle les classe, par avance elle les étiquette ; nous regardons à peine l’objet, il nous suffit de savoir à quelle catégorie il appartient.En comparaison, l’évolution des dépenses des administrations suscite peu d’émotion.Même quand elle se lance dans la théorie, la science est tenue d’adapter sa démarche a la configuration générale de la pratique.Cette approche nous concerne aussi de près, et en particulier dans le domaine de la santé.Elle est la vie regardant au dehors, s’extériorisant par rapport à elle-même, adoptant en principe, pour les diriger en fait, les démarches de la nature inorganisée.Admettons cependant que nous en soyons capables indéfiniment.

Publicités