Laissez passer les petits papiers

L’individu, patron compris, sait lui que la seule finalité économique ne peut être une fin en soi, d’ou l’idée d’un rôle à tenir.Si l’objectif de était de remporter un maximum de sièges dans les conseils régionaux, ce parti pouvait soit opter pour une campagne de type national, soit strictement locale.De proche en proche, une situation paradoxale se dessine : bloquée à l’intérieure, une majorité d’économies tente de siphonner chez son voisin la croissance qui lui fait défaut. Dans les établissements les plus prestigieux, des spécialistes extérieurs de renom sont consultés confidentiellement sur chaque candidat et leur avis est souvent déterminant?Qu’il sera, en d’autres termes, impossible de rompre la spirale récessionniste en présence d’un régime démocratique, tandis qu’un dictateurserait parfaitement en mesure de sauver son économie en accélérant les dépenses étatiques, s’il est persuadé du bien fondé d’un tel remède…Résultat : en Italie, la progression du marché des jeux en ligne est exponentielle.De plus, la plupart des détaillants concentrent leurs efforts digitaux sur l’expérience client, alors que les opportunités d’amélioration de la collaboration et des opérations internes sont grandes.Il a lancé le leadership Institute avec Jean-Thomas Trojani qui s’ouvre aujourd’hui à d’autres entreprises.En première analyse, l’union bancaire apparaît comme une avancée importante puisque qu’elle dote l’espace européen d’une approche globale et homogène de la régulation bancaire, comblant ainsi une lacune importante qui avait été mise en lumière par le rapport Larosière en 2009.Comment en est-on arrivé là ? Comment peut-il se faire que, malgré les milliers de milliards de dollars injectés dans les économies, la situation reste aussi inquiétante ? La réponse est simple : rien n’a été fait.La supériorité de la stratégie de l’absorption par rapport à une stratégie d’alliances devient aussitôt évidente.Mais un trop fort ralentissement serait très risqué : en dessous de 7 %, les investisseurs commenceront à s’inquiéter de voir les campagnes s’agiter.Quand on sait que la tradition du sapin de Noël, toujours vert, symbolise la vie qui ne meurt pas, il est de bon augure d’en disposer dans les entreprises en cette période d’incertitudes.Dans ce cadre, nous refusons la remise en cause de l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans.Mais l’Unsa, parce qu’elle s’affirme réformiste, ne peut se contenter d’une démarche de refus.La tendance croissante en faveur des loisirs « passifs » montre qu’elle procure peu de satisfaction aux individus.C’est le moment où on échange sur l’avenir de l’entreprise, on partage ses questionnements, on dresse des bilans du chemin parcouru.