L’économie mondiale est à un tournant très dangereux

Avec une inflation moyenne proche de zéro dans la zone euro, ces pays doivent faire face à un choix très inconfortable entre manque de compétitivité et déflation intérieure accrue.Un être humain peut toujours changer d’avis et de comportement, il peut même être névrosé ou avoir des problèmes d’identité.Etre alerté d’un retard de paiement, déclencher des relances, lancer le cas échéant une procédure de recouvrement, mais aussi limiter ou stopper la livraison voire la fabrication pour un mauvais payeur, sont autant de démarches qui font diminuer directement le besoin en fonds de roulement et donc évitent de recourir à ses banquiers pour se financer.Une boîte à outils, mais après?Certes, il existe quelques revenus non-taxés comme certains revenus du capital (l’assurance-vie, les PEA), comme les plus-values non-réalisés (mais il est difficile d’imposer des gains simplement potentiels), comme les loyers implicites (ceux dont bénéficient les personnes qui logent dans un appartement dont ils sont propriétaires), mais qui osera y toucher ?Il y a une telle emphase sur cet impôt que bien des contribuables doivent imaginer qu’il s’agit là de la principale recette de l’Etat.Tout simplement parce que les États-Unis d’Amérique ont déjà fait défaut, et qu’il est même possible de dater précisément cette banqueroute !Mais il y a pire : la SPD a consenti à la rendre plus dure encore.Reste aussi la question des mesures fiscales incitatives, destinées à influencer la prise de décision des Français, comme par exemple celles destinées à soutenir certains types d’investissements ou la natalité.Le Conseil de sécurité a qualifié ce plan de base «sérieuse et crédible» pour un règlement négocié de la question du Sahara occidental.Ces tests, contrairement à leurs équivalents aux États-Unis, n’ont pas réussi à rétablir la confiance. Plusieurs banques qui les ont passés avec brio furent plus tard obligées de lever de nouveaux capitaux.Les études faites grâce aux fonctions ont permis de repérer que les circuits attentionnels sont en lien avec le cortex et que la méditation renforce ce cortex qui contrôle les émotions, explique e-reputation.

Publicités