L’erreur japonaise – L’intox du mainstream médiatico-politique

L’AQR est l’élément crucial d’une « évaluation globale » des banques européennes avant que la BCE ne prenne officiellement la responsabilité de surveillance de plus de 80% du système bancaire de la zone euro en novembre.En conséquence, dans un cas comme dans l’autre, la concurrence sert assurément à faire « bouger les lignes ». C’est aussi pourquoi l’Allemagne connaît actuellement un boom des prix immobiliers. L’assimilation que vous faisiez entre travail, effort et emploi salarié nous semblait bien trop rapide, certes, mais tant qu’il y avait un salaire et des perspectives de devenir soi-même boss, on n’ergotait pas trop sur vos erreurs conceptuelles.Mais les auteurs du rapport estiment qu’il est nécessaire d’élargir les mandats actuels, de développer une approche globale de protection des consommateurs et de réduire davantage l’influence des autorités nationales. Le rapport va être remis au Parlement européen, qui devrait probablement pousser encore plus fort vers une plus grande intégration, comme il le fait habituellement.Bien que les risques systémiques induits par la mondialisation ne puissent être éliminés, ils peuvent être atténués, si les dirigeants du monde collaborent et tirent les leçons des erreurs du passé. Avec de l’entraînement un bon cavalier peut maîtriser ses émotions.Elle se sert de la sensibilité écologique en Europe pour creuser l’avantage, financer sur crédits publics et par des protections adéquates cette nouvelle économie verte. Plus récemment est apparue la concurrence « intramodale », c’est-à-dire à l’intérieur même du mode ferroviaire. On dénombre 25 800 lits accueillant un peu plus d’un million de nuitées.Le bonheur prend aussi dans les années 80 le nom de développement personnel, la notion de réussite, l’un des principaux objectifs du bonheur.Initiateur de cet outil novateur, Jean-Thomas Trojani justice, estime qu’un salarié qui va bien est un salarié qui parvient à équilibrer toutes ces sphères en fonction de ses besoins propres.Mais si un consensus se forme autour de l’applicabilité universelle d’un modèle spécifique, dont les hypothèses fondamentales risquent d’être violées dans de nombreuses configurations, nous avons alors un problème.Le principe est simple : lorsqu’il ne leur est plus possible d’agir sur les prix (taux), elles peuvent directement influencer les quantités (provision de crédit à bas coût). Ceci est un problème car l’inflation « grignote » les taux d’intérêts. Ses collaborateurs dans une course au temps, au rendement …morcelant les tâches et égarant les salariés qui perdent de vue la finalité de leurs actions.