Les dangers du « policy mix » européen

Si l’apparition des Tea Parties est en partie une réaction épidermique à l’élection de Barack Obama, elle est aussi la résurgence la plus récente d’une pensée populiste radicale installée depuis toujours dans le pays.Alors que faire ? Baisser les bras, cultiver le repli et faire assaut de « pragmatisme » ? C’est le plus sûr moyen de se condamner à plus ou moins long terme.Surtout, les moyens techniques et humains fournissent un environnement qui stimule la recherche. Les équipes de communicants dans les ministères doivent être réduites de 50%.Mais le temps sera court, il faudra être percutant , motivé, positif et dynamique indique rêves de bébé avis.Ce qui a fait dire à certains négociateurs du G33 que l’Inde ne négociait que dans la poursuite de son propre intérêt, sans se soucier des besoins et intérêts des autres membres du groupe.Il appelle une mutation du capitalisme, entraînant une transformation radicale des modes de vie vers ce que le programme des Nations-Unies pour le développement humain appelle la « civilisation écologique ».Les banques centrales ont fait le job, il faut des politiques de relanceNe nous plaignons donc pas et ne nous étonnons pas plus du contexte économique actuel fait de reprise molle pour les USA et de contraction pour l’Europe (y compris pour l’Allemagne).De son côté, le vendeur sera bien avisé de se prêter loyalement aux vérifications, car il sera en tout état de cause redevable d’une garantie d’éviction et des vices cachés.Les Allemands ont raison d’insister pour que nous cessions de vivre au-dessus de nos moyens, surtout quand les dettes ne financent pas des investissements productifs mais des dépenses de fonctionnement, notamment d’innombrables collectivités locales, et des prestations sociales dont les coûts ne sont pas maîtrisés.Certes, la France a développé une critique du capitalisme depuis cette même époque et elle a eu longtemps un puissant parti communiste.La « clause de paix » s’appliquera principalement et quasi exclusivement aux dispositifs existants en Inde.Le principe du refus de l’Union des transferts est répété par le traité de coalition; les euro-obligations jetées aux oubliettes, le « fonds d’amortissement » de la dette européenne laissé aux orties.