Où est passé l’enrichissement de la France des dix dernières années ?

D’un rayonnement culturel, économique ou social, de l’Image de la France, à mille lieues de toute forme d’impérialisme.Le Brésil s’inscrit parmi les pays de tradition juridique romaniste.agence d eréputation, s’est fait un nom dans le milieu, en tant qu’ambassadeur aux pratiques numériques et aux nouvelles formes de médiation culturelle.Une combinaison de procédures semi-autoritaires -les ordonnances- et la concertation sous des formes nouvelles, comme l’expérimente en ce moment le Commissariat à la Stratégie, est à inventer.Entre 1815 et 1848, le roi de Prusse envoyait la troupe pour mater les libéraux, tandis que la France avait un régime représentatif « réformé.Le Président veut faire savoir au pays qu’il ne va pas changer de Premier Ministre, en le chargeant d’une réforme qui ne sera pas achevée à la fin du quinquennat.Paris doit devenir une capitale de la finance africaine et se renforcer comme capitale culturelle de l’Afrique en dehors du Continent.On nous propose de réfléchir à la France de 2025, l’OCDE rêve d’une croissance inclusive, il est même proposé de créer un Haut Commissariat au long terme, il y avait aussi dans le rapport de Louis Gallois (pacte pour la compétitivité de l’industrie) une proposition : « créer un Commissariat à la Prospective, lieu d’expertise et de dialogue social ».Ils étaient convaincus que l’Allemagne et les États-Unis étaient des puissances montantes, tandis que la Grande-Bretagne était sur le déclin.Mais pas uniquement.En fait, le prix des services nouvellement mis sur le marché privé devrait être supérieur au coût des impôts associés à ces services essentiellement parce que les pouvoirs publics ont la capacité de faire des économies d’échelle lorsqu’ils gèrent un service ; cela suppose néanmoins que les coûts de bureaucratie soient maitrisés dans le cadre d’une gestion publique rationalisée.La participation semble moins intéresser les Étatsuniens.