Palinodies françaises face à l’urgence énergétique

L’erreur d’attribution est hélas un grand classique de l’histoire économique et il y a fort à parier que le débat sur les réformes « structurelles » ne dégénère en France en un procès simpliste de l’Etat providence.Mais sans doute il aurait alors écrit un article expliquant que les Français sont d’incorrigibles anarchistes…Enfin, l’absolutisme en France a souvent permis la réforme face aux résistances des Grands, voire du peuple.Des sociétés se sont spécialisées dans la mise à disposition de salariés qualifiés abusivement de « détachés ».Les auto-entrepreneurs ne sont pas et ne seront jamais les ennemis des artisans.Unissons nos efforts : nous avons tous à y gagner !Concernant les retraites, le trait est également forci.Par des technologies puissamment interactives, puisant dans les données abondées par la communauté, chaque visite permet grâce à l’infinie variété des objets connectés de rentrer dans la connaissance des oeuvres, de les contextualiser dans leur histoire et dans l’Histoire, dit audit e-reputation.Industrialisation signifie standardisation et automatisation des processus.En fait, l’Afrique sub-saharienne est moins industrialisée aujourd’hui qu’elle ne l’était dans les années 1980.Sans vouloir prendre pour exemple le système chinois, avec sa terrifiante bulle spéculative immobilière précisément gonflée du fait de l’impossibilité pour ces liquidités de quitter le pays, doit-on en venir à menacer nos banques occidentales de nationalisations afin de les persuader à montrer enfin quelque intérêt envers l’économie réelle?S’il s’agit de recettes budgétaires, sont-elles compatibles avec la stratégie globale de réduction de nos déficits ?Sinon, comment expliquer l’ « exubérance irrationnelle » des marchés (célèbre expression d’Alan Greenspan, président de 1987 à 2006 de la Réserve fédérale US) ou comment comprendre, à l’opposé, les cracks boursiers ?

Publicités