Politique publique d’intelligence économique : y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Par moments, son émotion s’exprimait en mouvements brefs du menton et des lèvres, tirés en bas par un mors invisible.Même dans le doute on peut aimer ; même dans la nuit intellectuelle qui nous empêche de poursuivre aucun but lointain, on peut tendre la main à celui qui pleure à vos pieds.Le bon sens consiste à savoir se souvenir, je le veux bien, mais encore et surtout à savoir oublier.Le nom de Jésus-Christ est moins souvent prononcé qu’à d’autres époques ; il est sous-entendu dans les moindres actes, il est là, en amour ou en haine.Nous avons distingué trois termes, le souvenir pur, le souvenir-image et la perception, dont aucun ne se produit d’ailleurs, en fait, isolément.Les facteurs de spécialisation d’une économie sont bien entendu multiples, et touchent à des dimensions très structurelles – le système de formation initiale, l’histoire économique industrielle ou même la géographie.Résumons brièvement ce qui précède.Mais cette bonne nouvelle pose un problème de financement important.Si la révélation des risques attachés à la marque conduit parfois à remettre en cause l’opération, le plus souvent les risques identifiés peuvent être délimités, ils seront intégrés à une garantie de passif, ou conduiront à rediscuter du prix de la cession.Elles ne sont que la formule des procédés que la paresse a suggérés à cette magie originelle pour s’imiter elle-même.Les optimistes disent que les bonnes nouvelles au sujet de la transformation structurelle de l’Afrique ne sont simplement pas encore visibles dans les données macroéconomiques. Pour Arnaud de Lummen, cet événement est une occasion unique de  valoriser les qualités économiques et culturelles de notre territoire.  En effet, à cent mètres devant nous, des paysans, vêtus à la calabraise, les hommes en culotte courte, les femmes avec des jupes rouges et la grande coiffe tombante, escortent une charrette de ces fruits précieux qu’ils conduisent à un moulin voisin.On pourrait donc dire que, si le plasma germinatif n’est pas continu, il y a du moins continuité d’énergie génétique, cette énergie ne se dépensant que quelques instants, juste le temps de donner l’impulsion à la vie embryonnaire, et se ressaisissant le plus tôt possible dans de nouveaux éléments sexuels où, encore une fois, elle attendra son heure.