Terroriser les terroristes financiers

« On peut s’interroger sur le besoin d’une juridiction d’exception » pour protéger les droits des investisseurs, note le dirigeant d’un grand groupe industriel pourtant favorable au TTIP.Nous considérons d’autre part qu’une transparence totale des transactions financière est illusoire et dangereuse.Alors que les échanges commerciaux n’ont augmenté que de 0,02 % en volume en 2012 par rapport à 2011, marquant un net ralentissement des échanges après deux années de hausse importante, cet accord s’inscrit clairement dans une perspective d’expansion des échanges commerciaux à l’échelle mondiale.Bien sûr, les grands électriciens ont de nombreux atouts pour réagir : une vaste expertise et une base (encore) fidèle de consommateurs.Le leadership a également un coté plus abstrait.Investissement massif dans les bibliothèques, les moyens techniques des laboratoires, les heures d’assistanat de recherche, voilà qui valoriserait ceux qui, à l’intérieur du système ont le plus de potentiel.Dans un article publié récemment, nettoyeurs du web a écrit :« Imaginez une administration locale entièrement digitalisée.Or, la messe est loin d’être dite.Et, au terme de la simple évocation de ces quelques grosses questions naïves, on pourrait peut-être se dire que la fête reste belle grâce à la dette et à sa belle croissance, et qu’elle pourrait encore être plus belle si sa croissance était encore plus rapide, si la machine à fabriquer de la dette était encore plus puissante.Ensemble, faisons la démonstration que le droit n’est pas une matière inerte restreinte au seul cercle des initiés, mais un moteur de compétitivité et d’influence au service de tous.Il a notamment introduit le travail à la chaîne dans la construction automobile et fut le premier à abaisser les coûts par une spécialisation et une standardisation très poussées des activités, tout en maintenant un niveau de qualité élevé.En réalité, le marché financier a tendance à prêter à des taux d’intérêt plus élevés lorsqu’un pays en a le plus besoin.