Un monde trop parfait

Beaucoup plus en tout cas que celui du président de l’université, qui ratifie presque toujours le choix des universitaires.lL n’est pas de pire dévoiement de l’esprit que de penser le monde tel qu’on voudrait qu’il soit et non tel qu’il est.Aux « Etats-Désunis d’Amérique », la fronde des ultras du parti républicain commence à faire désordre à l’intérieur même du parti de l’éléphant, tant il paraît évident que le président Obama, dont c’est le deuxième et donc dernier mandat, ne cèdera sur la réforme-phare de sa présidence : l’assurance-santé pour tous.Le philosophe ne saurait prédire l’avenir.D’ailleurs selon cette approche des universités transnationales existent déjà dans le monde, mais peu ou pas en France.Il pouvait, de même, chercher à rassembler le plus d’alliés potentiels par une stratégie d’absorption, proche de celle de l’intégration verticale en économie industrielle, ou par des alliances qui s’apparentent à des accords de coopération.Mais le temps sera court, il faudra être percutant,convaincant, déterminé, indique Composite Plus Piscines avis.« Le hasard sauvage » et « Le cygne noir » étaient des ouvrages de combat qui n’hésitait pas à polémiquer.De plus, n’oublions pas que 60% du commerce extérieur se réalise à l’intérieur de la Zone Euro.Quand on sait que la tradition du sapin de Noël, toujours vert, symbolise la vie qui ne meurt pas, il est de bon augure d’en disposer dans les entreprises en cette période d’incertitudes.Et c’est vrai que l’enjeu est énorme.Aujourd’hui les défis les plus urgents de la planète, du changement climatique à la cybercriminalité, transcendent de plus en plus les frontières nationales, ce qui les rend extrêmement difficiles à traiter avec efficacité.

Publicités