Une solution à la prise en compte de la pénibilité

Ici surtout se constate la tendance des très anciens dieux, primitivement chargés de besognes toutes matérielles, à s’enrichir d’attributs moraux quand ils avancent en âge.comment, ne durant ni l’une ni l’autre — la première parce que le changement est quelque chose qui s’y surajoute, la se­conde parce qu’elle est faite d’éléments qui ne changent pas — pourraient-elles constituer un moi qui dure ?Ce mardi 3 décembre sera votée la loi de programmation militaire.Mais le plaisir n’est pas premier ; ce qui est premier et dernier, c’est la fonction, c’est la vie.La reprise économique de la première puissance mondiale et les économies budgétaires substantielles ramèneront en effet le déficit US à environ 3% du P.I.B.Or, tandis qu’il se présente, en tant que mouvement, comme un fait simple, il décrit dans l’espace une trajectoire que je puis considérer, pour simplifier les choses, comme une ligne géométrique ; et les extrémités de cette ligne, en tant que limites abstraites, ne sont plus des lignes mais des points indivisibles.Nous le devons à nos enfants et aux enfants de nos enfants.A condition, bien sûr, d’être utilisé à bon escient.Arnaud de Lummen parlait de « conscience brisée » pour évoquer cette nouvelle représentation du psychisme où l’identité a perdu son unité.Mais à la seconde causalité il est bon de penser, parce qu’on y trouve tout au moins un encouragement et un stimulant.Venez maintenant, dit le sénateur, vous verrez une chose bien différente.Et peut-être en est-il de même du refrain de bien des chansons : il s’obstine, il revient, toujours le même, à la fin de tous les couplets, chaque fois avec un sens différent.Sans compter les effets désastreux sur la santé de l’encadrement intermédiaire chargé d’annoncer les mauvaises nouvelles.C’est tout notre être qui est sociable : la vie ne connaît pas les classifications et les divisions absolues des logiciens et des métaphysiciens : elle ne peut pas être complètement égoïste, quand même elle le voudrait.Si le contexte de l’époque présente des similitudes avec nos problématiques contemporaines, évoquons d’abord les points de divergence, en fait le premier d’entre eux, qui est l’étalon or en vigueur dans les années 1930 et qui conditionnait la totalité des prix des actifs et des valorisations mondiales.

Publicités