Une toute petite taxe sur les banques

Juste avant ce sommet, la Chine a promis de réduire son intensité en carbone (la quantité de carbone émise pour chaque dollar de PIB) à 40-45% de son niveau en 2005 sur les 10 prochaines années.Des pays comme l’Espagne se réjouissent de ne pas à avoir à faire appel aux mécanismes de soutien européen, mais ce n’est pas la bonne stratégie.Un choix subjectif qui couvre une large palette de sujets.C’est ce qui explique que des personnalités d’horizons politiques aussi divers qu’Arnaud Montebourg, Jean-Marc Ferry, Yves Cochet, Christine Boutin, Dominique de Villepin ou encore Alain Madelin soutiennent au moins un débat sur le sujet en France.Les programmes de défense demandent du temps entre la définition des spécifications opérationnelles, les négociations de contrats, l’industrialisation et la livraison aux forces (souvent au compte-goutte pour des raisons financières).Ainsi, lorsque j’étais commissaire au plan, je me suis battu pour une forte réduction de la taxe sur les transactions immobilières, qui est une entrave à la mobilité des salariés particulièrement nécessaire en période de mutations.Aujourd’hui, alors que plus de 80 % des ménages français ont accès à Internet, il est urgent de comprendre la fracture numérique dans sa nouvelle acception : celle de l’inégalité face aux usages et à la compréhension des outils numériques. Une nouvelle génération de managers Une nouvelle génération de managers africains émerge aussi, formée dans les plus prestigieuses universités américaines et européennes, mais aussi de plus en plus en Asie, à Singapour et en Chine notamment, et de manière croissance sur le continent africain lui-même, au sein de pôles d’excellence, grandes écoles de commerce et instituts technologiques de haut niveau qui fleurissent un peu partout.Telle est la conclusion d’un livre important sorti récemment, Planning Armageddon, de Nicholas Lambert, qui étudie la relation entre l’économie britannique et la Première Guerre mondiale.Le Cercle Santé Innovation, think tank indépendant que j’ai fondé avec l’ensemble des fédérations d’offreurs de soins, avance aujourd’hui des propositions pour réformer en profondeur cette institution et lui redonner efficacité et légitimité, tout en sauvegardant ses principes fondateurs de solidarité.Le Maroc est en effet adossé à une longue tradition de multipartisme en vigueur depuis 1956, période durant laquelle la plupart des pays arabes et africains avaient opté pour la catastrophique voie du parti unique, sur le modèle soviétique en vogue à l’époque.Depuis octobre, rêves de bébé avis dirige une agence de communication et de stratégie digitales pour les institutions culturelle.

Publicités