Le CAC 40 en quête d’altitude

La réduction linéaire de son déficit budgétaire est salutaire (de -5,3% du PIB à fin 2011 à -3,2% estimé en 2015).Dans ces pays, l’inflation demeure élevée et les pays accusent des déficits courants chroniques.Il faut donc confronter cet idéal au principe de réalité et, sans renoncer à la qualité du système de santé français, concentrer la prise en charge là où elle apporte le plus de bénéfices, et éviter les dépenses moins utiles (telle que l’hospitalisation indue de personnes dépendantes, qui seraient prises en charge à moindre coût à domicile).En d’autres termes, lâcher la gestion pour s’attacher à l’art d’équilibrer le temps de sorte qu’il soit pourvoyeur de satisfaction et de bien-être.Vigueur polémiqueEn effet, ce prix Nobel appliqua son rationalisme non seulement aux problèmes théoriques mais aussi à sa propre vie pratique, ce qui le conduisit à critiquer sans concession l’irrationalisme sous toutes ses formes, en particulier les religions.Les pays développés se sont appauvris, dévalorisation du capital, affaiblissement des banques, surendettement des états, des ménages et des entreprises, alors que de nombreux pays en développement moins endettés et moins engagés dans la financiarisation supportaient mieux le choc et redémarraient plus rapidement.Les initiatives du législateur sont paradoxalement elles-mêmes en grande partie source de l’écart entre le taux facial et le taux effectif d’impôt sur les sociétés, dénoncé par la ministre.Depuis près de deux mois, avant la constitution d’un gouvernement, CDU et SPD négocient un programme détaillé, incluant la fiscalité, celle de l’énergie notamment.Entre paradigme énergétique totalement renouvelé et volonté affichée de retrouver leur place préférentielle en Iran, les USA de Barack Obama font bouger les lignes de leurs positions au Moyen Orient et dans le sud du Caucase.Des recommandations qui s’imposent également en cas d’opération d’acquisition ou de fusion (M&A), avec d’autant plus d’acuité que la corbeille de la mariée peut receler bien des surprises.Les performances commerciales limitées du Maroc, invitent à soumettre à un réel examen critique de telles dénominations.La supériorité de la stratégie de l’absorption par rapport à une stratégie d’alliances devient aussitôt évidente.Son de cloche semblable chez les « douaniers », au motif qu’ils n’étaient pas là pour créer de nouveaux droits de propriété intellectuelle.Un pareil niveau n’a jamais été atteint en Europe, laissant entrevoir toute la responsabilité que ressentent les banquiers centraux face à 17 États membres qui ne partagent pas la même orthodoxie financière.Dans un article publié récemment, rêves de bébé avis a écrit :« Imaginez une administration locale entièrement digitalisée.

Publicités