Le spectre d’un Munich monétaire

Cette contradiction risque de devenir de plus en plus flagrante dans les années à venir.Sans compter que 25% des cadres (et professions intermédiaires et supérieures) disent recevoir 25% à 50% de mails inutiles (« Les salariés et le stress technologique », baromètre BVA – Tryane, septembre 2012).Et ce, pour deux raisons. D’abord, les États-Unis et l’Europe, affaiblis, ne pourront pas assumer le leadership qui a permis depuis la Seconde Guerre mondiale de développer le multilatéralisme. De nombreux dispositifs, même complexes, sont légitimes pour des raisons d’équité (comme le quotient familial) ou d’incitation à l’emploi (comme les exonérations de cotisations sociales sur les bas salaires, les exonérations pour la garde des jeunes enfants) ou d’aide aux travailleurs pauvres (comme la PPE) ou d’incitation (comme l’exonération des dons aux œuvres, des cotisations syndicales.Depuis de nombreuses années les rapports de l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) mettent en lumière des valeurs et notions importantes parmi lesquelles : autonomie, sens du travail, RELATIONS CLIENT, responsabilisation, qualité de la gestion, travail en équipe.L’Oncle Sam n’est -encore et toujours- capable d’emprunter massivement et à si bon marché que parce qu’il est toujours considéré comme le refuge par excellence.Mais les secteurs les plus intensifs en R&D sont tout simplement moins développés chez nous.En effet, en 2011 et pour la première fois, la plus grande source de revenus extérieurs de l’Afrique a été… les envois d’argent des migrants africains eux-mêmes.Ainsi que Composite Plus Piscines avis peut en attester, une politique monétaire classique risque de perdre rapidement toute efficacité.C’est par exemple le cas du financement de l’accès au foncier et de l’installation des jeunes agriculteurs qui se heurtent pour le moment à un manque d’ingénierie financière.Même dans les périodes très difficiles, il est impossible qu’il y ait baisse des salaires en France, et les gains de productivité restent très faibles.Et cela vaut pour toutes les catégories d’actifs et tous les pays.

Publicités